Suspension AR

Remonter

 

 

    En soi, l'amortisseur d'origine n'est pas mauvais. Son ressort manque de progressivité, Il peut être utilement remplacé par la version "HyperPro" . Mais en réglant le ressort d'origine correctement, le Monster se comporte très sainement.

 

    Réglage de l'amortisseur :

     - Comme pour la fourche, la mesure s'effectue machine droite et sur ses deux roues sans pilote, en prenant I'arrière du cadre, on doit sentir que la suspension arrière s'affaisse à peine sous le propre poids de la machine. Si le ressort se comprime déjà à l'arrêt il va falloir augmenter sa précontrainte, c'est à dire serrer les écrous à encoches (voir photo ci-dessous). Si par contre il faut charger la selle avant tout mouvement, s'est qu'il y a trop de précontrainte et il va falloir desserrer les écrous. Les écrous sont très difficiles d'accès même avec une bonne clef à ergot, il vaut mieux se faire un bon jet en duralumin et effectuer les manœuvres au marteau (de préférence là où personne ne peut vous observer ...)

    - Le réglage de l'amortissement se fait sur la vis (voir photo ci-dessous) en bas de l'élément, le réglage de base serait 8 crans desserrés depuis la position de butée (vissé à fond), Vers "S" rend l'amortissement plus souple (Soft), vers "H" plus raide (Hard).

   - L'amortisseur Sachs a tendance à s'assouplir rapidement avec le temps. Pour tout amortisseur fatigué ou fuyant, ou pour le pilote qui cherche un meilleur amortisseur à un tarif raisonnable, la version "EMC" est une excellente alternative. Et pour ceux qui en veulent encore plus, il existe la version "Ohlins".

 

    Réglage supplémentaire :

    - Pour reporter les masses sur le train avant, il faut desserrer les rotules de la biellette de commande de l'amortisseur d'environ 10 mm de façon à remonter l'assiette arrière de la moto. (Attention : nécessite de surélever la moto à l'aide d'un cric correctement disposé sous l'arrière inférieure du moteur).

 

 

     Pour contrôler l'équilibre et les réglages des suspensions, il faut effectuer une dernière vérification. Moto avec les deux roues au sol, sans le pilote, il faut exercer un effort de compression sur la moto dans l'axe du centre de gravité. C'est à dire, en appuyant à l'aide des mains, à peu près au niveau du bouchon à clé du réservoir. La moto doit s'enfoncer de manière identique entre l'avant et l'arrière sur les premiers centimètres d'enfoncement de la fourche et de l'amortisseur arrière.